movie banner

Le top Ciné 2012 de la rédaction

top cine Lire la suite...

Vangelis - 1ère partie : De bons augures (1967 ~ 1973)

Vangelis

Si l'ombre de Vangelis a plus que dépassé son statut d'artiste pionnier d'une certaine musique électronique (ou plutôt, pour clarifier les choses, comme nous le verrons plus tard, électro-acoustique) pour se développer dans plusieurs domaines, ce n'est certainement pas pour ses frasques en société mais bien son don à travailler son style depuis ses débuts et l'enrichir ...

Lire la suite...

Prince (3/10)-Sign'O'The Times

Prince

Pour commencer, je voulais m'excuser pour l'erreur commise dans le machin qui parle de Purple Rain : j'ai écrit I Would Die 4 You au lieu de I Would Die 4 U. J'espère avoir rectifié le tir puisqu'on m'a lynché et tenté de me brûler vif sur la place du marché de St Jean de Losne (où l'on recense la plus grande communauté de fans de Prince de France, le N.P.G.D.F.D.P.D.F depuis 1958).

Lire la suite...

American Pie

American Pie

Un gars un peu paumé se pignole dans une chaussette, tentant de percevoir quelques formes bien reconnaissables sur l’écran brouillé des chaînes pornos cryptées. L’intrusion parentale soudaine va lui causer quelque gêne…

Lire la suite...

L’homme derrière le rideau : Sam Raimi, Disney et le Magicien d’Oz

Magicien d’Oz

Suite à deux projets d’envergue avortés faute du contrôle créatif total demandé, Sam Raimi revient au cinéma, quatre ans après la petite pelloche horrifique Jusqu’en Enfer, avec Le Monde Fantastique d’Oz.

Lire la suite...

Partie 1/3 : Cinéma Virtuel

Rêvé durant 28 ans et produit sur une période longue de 7 ans, Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne a bénéficié des talents de certains des producteurs, cinéastes, scénaristes, acteurs, concepteurs visuels et artistes numériques les plus doués du moment. L'adaptation cinématographique de l'œuvre d'Hergé est un projet hors-normes qui débouche enfin, aujourd'hui, sur un film non moins extraordinaire. Pour réunir cette équipe de rêves, porter les aventures du fameux reporter à l'écran et réaliser le film qui brille désormais dans nos salles, il aura fallu attendre rien de moins que la création d'une nouvelle forme de Cinéma.

Lire la suite...

Partie 2/3 : l'héritage Hollywoodien

Un long travelling latéral nous montre un chien courir à la recherche d’un policier pour sauver son maitre des flammes. Le maitre et son chien ne s’appellent pas Tintin et Milou mais George Valentin et Uggy. Pourtant The Artist et Les aventures de Tintin : Le secret de la Licorne racontent une même histoire. Une histoire qui tend tout entière à se remémorer le passé… pour mieux envisager le futur. Ainsi, en réinventant, par les codes du muet, des situations associées au sonore (citons la réinterprétation brillante du final de La garçonnière de Billy Wilder), The Artist modernise le cinéma d’hier et l’invite à rentrer dans le futur. Le film de Steven Spielberg s’ouvre là où celui de Michel Hazanavicius s’arrêtait : le parlant est là, il est temps de rebondir vers la comédie musicale. Et c’est avec l’enthousiasme virevoltant d’un Gene Kelly que Spielberg et son équipage passent à l’abordage, réinventant ce Cinéma d’hier grâce à leur Licorne à eux : le Cinéma Virtuel, la forme technologique la plus moderne du Cinéma d’aujourd’hui (à moins que ce ne soit celui de demain).

Lire la suite...

Partie 3/3 : Le Secret de la Licorne

Héritier moderne des genres les plus dynamiques du Cinéma Hollywoodien des années 30 à 50, Les aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne tend tout entier vers une obsession du mouvement continuel. Spielberg fait ainsi passer les 1h47 de son récit au rythme d’un crescendo endiablé, gagnant en fluidité au fur et à mesure que ses héros se rapprochent du trésor de Rackham le Rouge. Jusqu’à un final qui, au lieu de reprendre son souffle, prend de l’élan pour bondir dans le film suivant, laissant l’imaginaire du public en pleine ébullition.

Lire la suite...

Les films à voir absolument en 2016

Avant l'arrivée d'un film dans les salles, les studios de production publient des bandes annonce toutes aussi alléchantes les unes des autres. La promotion d'un film commence par la publication de clichés de tournage, de la bande originale ou encore des affiches, tous les moyens sont bons pour attirer l’attention. En 2016, nous avons aussi droit à notre lot de films à voir absolument. Vu le nombre de films attendus, voici une petite sélection des longs-métrages conseillés pour cette année.

Dans la liste des adaptations de classiques pour enfants, les studios Disney proposent cette année une nouvelle version du "Livre de la jungle". C'est une occasion de (re)faire connaissance avec les célèbres compagnons de Mowgli. Le livre de la jungle est une très belle histoire, réalisée par Jon Favreau, le même qui a réalisé Iron Man 2. Toujours dans la catégorie des films d'animation, on retrouve "Le monde de Dory". On se souvient tous de l'histoire de Nemo, le poisson qui fait la connaissance de Dory, un poisson à la mémoire courte. Dans cette nouvelle épopée, c'est au tour du jeune poisson clown d'aider son amie à trouver ses parents. Pour passer un moment plein de rires, de surprises et parfois de tendresse, "Le monde de Dory" est le film à voir.

La touche romantique de cette année revient entre autres à "The Danish girl" et "Célibataire, mode d'emploi". Pour les moments prévus avec une Paris escort, de http://www.6annonce.com ce sont deux films conseillés. "The Danish girl" de Tom Hooper est l'adaptation d'une histoire vraie. On suit l'histoire de l’artiste Einar Wegener qui décide de se transformer en Lili Elbe, la femme qu'il a toujours été. Histoire d'amour formidable, majestueusement interprétée par le talentueux Eddie Redmayne dans le rôle principal et la prometteuse Alicia Vikander dans celui de sa femme.

"Célibataire, mode d'emploi" de Christian Ditter commence comme les classiques de la comédie romantique. Le personnage principal est incarné par Dakota Johnson, actrice connue pour son personnage d’Anastasia Steele dans "Cinquante nuances de Grey". Hormis quelques clichés sur les personnages, dont on se passerait volontiers, le film réserve quelques surprises pour le plus grand plaisir du spectateur.

On ne peut pas parler de film sans au moins évoquer au moins un qui parle de Superhéros. On a beaucoup entendu parler de "Suicide Squad" de David Ayer. Parmi les prestations les plus attendues, il y a notamment celle de Jared Leto dans le rôle de Joker. Le film comprend par ailleurs une belle brochette d'acteurs à savoir Will Smith, Joel Kinnaman, Cara Delevingne ou encore Margot Robbie.

Pour rappel, Suicide Squad réunit les méchants de l'univers DC Comics qui sont chargés d’une mission de sauvetage par le gouvernement américain. Pour compléter la petite liste des films à voir cette année, impossible de ne pas évoquer "Deadpool". Pour les fans du genre, "Deadpool" de Tim Miller avec Ryan Reynolds, est un véritable chef-d’œuvre. Mais ceux qui connaissent moins trouveront également leur compte avec cet anti-héros attachant à l'humour bien ficelé. Certaines scènes sont assez violentes, mais l’humour et la tendresse du film rétabliront à coup sûr l’équilibre.

Vous êtes ici : Home